Quelles stratégies adopter pour contrer la pénurie de main-d’œuvre ?

Article site web

Quelles stratégies adopter pour contrer la pénurie de main-d’œuvre ?

La main-d’œuvre, la ressource la plus importante pour toute entreprise. Faute de trouver assez de candidats pour les postes vacants, les entreprises sont en manque de cette ressource depuis quelques années. De plus, il a été possible de noter une amplification de la pénurie de main-d’œuvre durant la pandémie. Cette situation apporte son lot de défis pour les entreprises qui souhaitent attirer et retenir les meilleurs talents.

On se rappelle tous du temps où nous recevions des tonnes de CV pour un seul affichage d’emploi. Certes, le vent a tourné et la situation n’est plus la même… Les entreprises manquent de candidatures pour les postes vacants et on a pu constater 194 145 emplois vacants au Québec par le biais de Statistiques Canada à la fin juin 2021. Il est irrévocable que tout employeur doit donc maintenant s’adapter à la situation de pénurie de main-d’œuvre pour attirer et retenir sa ressource la plus importante.

Alors, voici quelques stratégies à adopter pour se vêtir de son armure de guerre et affronter cette pénurie :

Structure d’embauche
Des gestionnaires m’ont déjà dit qu’ils ont commis l’erreur d’embaucher un candidat trop rapidement et que ce candidat n’a malheureusement pas complété la période d’essai. Il a été possible de faire une corrélation puisque ceux-ci avaient tous quelque chose en commun. À vrai dire, ils n’avaient tous pas de structure dans leur processus d’embauche. Avec une structure à l’embauche où il suffit de planifier son besoin, cibler ses candidats potentiels par la diffusion d’une offre d’emploi et faire la présélection des candidats avec des outils structurés permet de réduire le risque de taux de roulement et le temps nécessaire à l’embauche d’employés. D’ailleurs, par une approche humaine et personnalisée dans son processus d’embauche, les entreprises peuvent plus facilement trouver des candidats de qualité.

Marque employeur
Avec la pénurie de main-d’œuvre, le recrutement n’est plus du tout le même qu’auparavant. Avant, les gestionnaires avaient l’habitude de poser la question : ‘’Pourquoi voulez-vous travailler pour notre entreprise?’’ Maintenant, ils doivent faire entendre au candidat la raison pour laquelle il doit travailler pour LEUR entreprise. Le recrutement se rapproche plus de la vente qu’auparavant et toute entreprise doit définir sa marque et la mettre de l’avant pour se démarquer de leurs compétiteurs.

Accueil et Intégration
Une fois le candidat embauché, il est primordial de planifier un accueil et intégration qui aura un effet ‘’wow’’ pour celui-ci. Le processus d’accueil et d’intégration peut s’échelonner sur les six premiers mois et il est important de refléter la réalité de ce qui a été dit au candidat avant de l’embaucher. Les six mois d’intégration sont cruciaux puisque la majorité des gens prennent la décision de quitter une entreprise dans cette période. Il est donc important de mettre tout en votre pouvoir pour retenir vos employés dès les premiers mois.

Rémunération globale
Il est important d’améliorer et de réviser périodiquement le régime de rémunération globale des employés pour les fidéliser. Le salaire, les vacances, le travail flexible, les primes et autres avantages peuvent faire partie de la rémunération globale. En assurant une équité et une stratégie à travers les formes de rémunération directe et indirecte, les employés se sentiront certainement plus appréciés, motivés et reconnus.

Talent et relève
D’un point de vue stratégique, il est important d’offrir des chances d’avancement et de développement à ses employés clés. Ceux-ci sont la relève de demain et doivent se voir progresser au sein de l’entreprise pour rester fidèles et motivés. Il est donc crucial de déterminer leurs compétences et de les mettre en valeur pour arrimer à leurs objectifs de carrière. Le potentiel de ceux-ci doit être exprimé à travers différentes responsabilités que les hauts dirigeants peuvent déléguer.

Notez bien que la pénurie de main-d’œuvre ne s’essoufflera pas avant 2030. Il est vital de mettre en place l’une de ces stratégies pour vous adapter à la situation et éviter d’avoir des maux de tête.

N’attendez plus et faites appel à l’un de nos experts pour qu’ils vous aident à adopter les meilleures stratégies RH pour contrer la pénurie de main-d’œuvre !

 

Stephanie rond

Stéphanie Belval, CRHA
Consultante en ressources humaines

Retour haut de page